Enseignement de l'électrotechnique

La question :

Nom Prénom

VINCENT Edmond HEI

Postée le : 23-08-2017

Lui : Répondre

Sujet :

TC tore

Question :

Bonjour,

Je suis étudiant en stage.

Si je ne me trompe pas, au niveau d'un poste de transformation électrique, un TC est utilisé pour la protection ou la mesure. Et le principe, on fait passer les 3 phases et le neutre dans le tore enfin de mesurer la somme des courants. Si elle est nulle tout va bien, sinon un courant apparaît au secondaire du TC, puis déclenche les protections.... Mais :

Pourriez-vous m'expliquer ce que c'est " TC tore masse câble" et "TC tore gaine câble"? Dans quel cas on utilise l'un ou l'autre ?

En vous remerciant par avance

Les réponses :

Nom Prénom

VINCENT Edmond HEI

Postée le : 28-08-2017

Lui : Répondre

Sujet :

TC tore

Réponse :

Bonjour Monsieur LAMBERT,

Toujours à propos des TC tores, apparemment leur position par rapport au transformateur de puissance (dont on veut protéger la masse) est important. En effet lorsque qu'ils sont éloignés du transfo, les protections différentielles ont tendance à se déclencher inopinément.

Sauriez-vous pourquoi ?

En vous remerciant par avance.

Nom Prénom

LAMBERT MICHEL Rouen

Postée le : 28-08-2017

Lui : Répondre

Sujet :

TC tore

Réponse :

Bonjour,
ce sujet est traité dans le livre "Les transformateurs électriques, fonctionnement, lise en œuvre et exploitation" Dunod 2016.

Extrait
A l’initiative des exploitants, les protections essentielles des grosses unités peuvent être complétées par des dispositifs plus ou moins complexes et coûteux que sont les protections différentielles. Il est cependant nécessaire que ce choix soit justifié du point de vue économique et stratégique.
La protection différentielle longitudinale 87T est une protection ampèremétrique de zone à sélectivité absolue. Elle détecte les défauts d’isolement dans une zone définie par la position des TC. Elle peut assurer la surveillance du transformateur seul, du transformateur et de l’alternateur dans le cas d’un schéma bloc et d’une cellule incluant le transformateur, les câbles de liaison HTA ou HTB et les équipements qui y sont connectés.
La mise hors tension du transformateur à lieu en 50 ms environ. Son principe repose sur la comparaison des courants entrants et sortants du transformateur. Il est cependant important d’apporter un soin particulier à son insertion notamment par le choix des TC. C’est une protection appréciée pour sa grande rapidité et son excellente sélectivité. Elle est cependant difficilement contrôlable sur site.

Les problématiques
 La mise sous tension d’un transformateur crée au primaire une surintensité qui risque de saturer les transformateurs de courant susceptible d’entraîner le fonctionnement indésirable de la protection. Afin de pallier ce risque, l’automate est généralement équipée d’un dispositif de retenue sensible à l’harmonique 2 qui permet de discriminer les courants d’enclenchement des courants de court-circuit.
 Certains transformateurs sont dotés d’un régleur en charge qui modifie automatiquement le rapport de transformation dans l’intervalle m+12% ; m-12%. Le changement de prise s’effectue par une commutation sur résistance qui dure environ 30 ms. Durant cette manœuvre, le courant de court-circuit d’échelon produit une surintensité au primaire qui n’est pas équilibrée par les courants au secondaire et qui peut entraîner un déclenchement injustifié.
 En cas de défaut à la terre sur le réseau secondaire, le courant dans les phases de ce réseau est le résultat de la superposition du courant normal de charge et du courant homopolaire produit par le court-circuit à la terre. Ce dernier qui n’est pas compensé par le courant primaire , est susceptible de provoquer le fonctionnement indésirable de la protection. Il est donc nécessaire d’en tenir compte.
Pour toutes ces raisons, la protection 87 T est désensibilisée. Il en résulte que la détection d’un défaut entre spires n’est pas garantie. La détection des défauts plus résistants est donc confiée à des protections plus sensibles telles que la protection Buchholz et éventuellement la protection de masse cuve.

Nom Prénom

VINCENT Edmond HEI

Postée le : 24-08-2017

Lui : Répondre

Sujet :

TC tore

Réponse :

Bonjour Monsieur LAMBERT,

Je vous remercie pour l'aide( je suis ravis et impressionné par votre réactivité). Un grand merci !

Il me semble que pour le cas, il s'agit de la protection de masse dédiée à un composant du réseau.

Dans ce cas précis, juste pour m'assurer, la masse passe obligatoirement à travers le tore, non ?


En vous remerciant par avance.

Nom Prénom

LAMBERT MICHEL Rouen

Postée le : 24-08-2017

Lui : Répondre

Sujet :

TC tore

Réponse :

Bonjour,
Le sujet est évoqué dans les livres "Les régimes de neutre et les schémas des liaisons à la terre" ainsi que les transformateurs électriques , fonctionnement,mise en œuvre et exploitation"
S'il s'agit d'une protection de masse, le principe repose sur l'isolement de l'appareil par rapport à la terre et l'insertion d'un TC dans le câble de liaison entre l'écran du câble ou la masse de l'appareil avec la terre.

Je pense que vous évoquez la protection masse câble d'une liaison souterraine. Dans ce cas, l'écran métallique est isolé à une extrémité, la deuxième extrémité est reliée à la terre à travers un tore ou un TC.

Nom Prénom

LAMBERT MICHEL Rouen

Postée le : 23-08-2017

Lui : Répondre

Sujet :

TC tore

Réponse :

Si le tore est traversé par trois phases, on a affaire à un tore homopolaire qui permet à une protection 51G de détecter un défaut à la terre sur le réseau aval.
Si le tore est traversé par un conducteur de mise à la terre d'une masse de transfo, d'une masse stator, d'un écran de câble, etc...on a affaire à la protection de masse dédiée tout simplement a un composant du réseau.

En clair, un " TC tore masse câble" et un "TC tore gaine câble" c'est probablement la même chose. La différence réside dans le nombre et la nature du ou des conducteurs qui traversent le tore.
S'agit il d'un tore homopolaire (3 phases)ou d'un tore de masse (1conducteur).