Enseignement de l'électrotechnique

La question :

Nom Prénom

Rémi Jean eibt

Postée le : 03-08-2017

Lui : Répondre

Sujet :

Déclenchement départ transformateur sur défaut homopolaire suite à creux de tension

Question :

Bonsoir Monsieur Lambert,

Voici ma question et son développement , si vous avez déjà rencontré la situation suivante :

1- Sur un réseau HTA 20kV interne exploité en boucle ouverte avec neutre résistant 1000A, lors d'un creux de tension sur le amont réseau (plan 220kV), sur un poste satellite de la boucle le plus proche de la rame du poste primaire, les protections transformateur déclenchent sur défaut hompolaire (réglé à 12A et mesure direct par Tore homopolaire). Après analyse des pertubographies et événements du relais :

- Creux de tension avant le déclenchement de l'ordre de 16%
- Mesure de courant de 25A environ juste après le creux
- Ordre de déclenchement sur défaut homopolaire (51N) I0>

2- La mise en oeuvre est correcte au niveau du centrage des câbles HTA dans les Tores et raccordement des masses selon schéma de liaison de type TNR. Ainsi que la prise en compte du courant capacitif (inférieur à 10A) dans le réglage du relais (12A)

3- Le phénomène déclencheur est à chaque fois qu'il y a un creux de tension sur le réseau 220kv et toujours sur le même poste satellite de la boucle et une valeur mesurée par les tores de l'ordre de 25A.

4- Je me demande s'il n'y a pas déséquilibres des tensions par rapport à la terre qui crée un courant résiduel à
travers les capacités à la terre des transformateurs de distribution.

En espérant vous lire,

Cordialement

Rémi Jean


P.S: Au passage je souhaiterais vous remercier pour votre contribution, en effet j'ai acheté votre ouvrage "Les régimes de neutre et les schémas des liaisons à la terre".

Les réponses :

Nom Prénom

Rémi Jean eibt

Postée le : 21-08-2017

Lui : Répondre

Sujet :

Déclenchement départ transformateur sur défaut homopolaire suite à creux de tension

Réponse :

Bonjour Monsieur Lambert,

Suite à nos derniers échange, conseils et votre conclusion, je viens de prendre connaissance des pages 245 à 247 de votre ouvrage " Les transformateurs électriques [...] et exploitation ".Sur la base des schémas équivalents figurant dans celui-ci.

Si je comprend bien dans le cas d'un défaut au primaire d'un TFO YNyn mise à la terre des 2 côtés, selon le modèle présenté le phénomène suivant se produit:

- Présence d'une tension résiduelle "3V2o" au secondaire,
- Un courant circulant "3Io2" dans la liaison HTA circulant dans le sens du secondaire TFO
- Un courant "3Ion2" circulant de la sens neutre TFO --> Terre.

Dans ce cas ce qu'il faut retenir c'est bien le courant généré 3IO2 (dans l'exemple page 246 3IO2= 60A) avec un tore homopolaire sur une liaison de réseau 20kV avec un seuil ampèremétrique en-deçà il y a risque d'un déclenchement intempestif.

Je comprend aussi pour la 67N par rapport au sens du courant et de la tension résiduelle dans ce cas.

A l'occasion si mon commentaire est juste.Vous remerciant

Cordialement.





Nom Prénom

rémi Jean eibt

Postée le : 09-08-2017

Lui : Répondre

Sujet :

Déclenchement départ transformateur sur défaut homopolaire suite à creux de tension

Réponse :

Bonjour,

Nouvelle réponse sur :

https://www.electricityconnect.com/forum_electricite/Declenchement-depart-transformateur-sur-defaut-homopolaire-suite-a-creux-de-tension/201

Cdt,

Nom Prénom

rémi Jean eibt

Postée le : 08-08-2017

Lui : Répondre

Sujet :

Déclenchement départ transformateur sur défaut homopolaire suite à creux de tension

Réponse :

Ci-joint le fichier

https://www.electricityconnect.com/upload_fichier/1502214262_DC3A9faut+terre+-+rC3A9partition.pdf

Cdt,

Nom Prénom

LAMBERT MICHEL Rouen

Postée le : 08-08-2017

Lui : Répondre

Sujet :

Déclenchement départ transformateur sur défaut homopolaire suite à creux de tension

Réponse :

Rebonjour,

Avec un schéma c’est plus facile.

Un transformateur constitue naturellement une barrière homopolaire sauf si les neutres sont couplés. Il faut donc éviter de relier à la terre les deux neutres d’un transformateur. Dans votre cas la solution passe par la dépose de la RPN, sa récupération et l’installation d’une BPN 12 Ohms associé à la RPN. Vous n’aurez plus de problème. Le sujet est traité dans les livres édités par Dunod « Les régimes de neutre et les schémas des liaisons à la terre » et « Les transformateurs triphasés, fonctionnement, mise en œuvre et exploitation ».

Par contre, je ne comprends la raison qui fait que le transformateur de 2,5 MVA déclenche car il n’est pas générateur homopolaire. Il me semble que l’on a affaire aux conséquences d’une mise sous tension avec des courants d’enclenchement apériodiques durant le fonctionnement de la PAP. Votre réglage à 12 A / 100ms est trop faible et trop court. Je vous recommande de supprimer cette protection ou de la passer à 40 A/200ms. Ce sujet est traité dans le livre sur les transfos.
Lorsque la PAP déclenche le disjoncteur général ou si la ligne 225 kV effectue un cycle tri, il faut ouvrir les disjoncteurs primaires des transfos de 2,5 MVA durant le creux de tension puis engager la remise sous tension transfo par transfo à l’aide d’un automatisme de reprise de service.
Il faut donc vérifier avec le gestionnaire du réseau de transport les raisons de l’absence de télédéclenchement et mettre à la terre le neutre 20 kV par une BPN +RPN 12+12j avant de procéder aux autres modifs.

Nom Prénom

rémi Jean eibt

Postée le : 06-08-2017

Lui : Répondre

Sujet :

Déclenchement départ transformateur sur défaut homopolaire suite à creux de tension

Réponse :

Dans le chapitre 7.4.3 :Il est fait référence à la contribution du parc éolien certes négligeable par rapport à celle du réseau public soit notion de production, il est indiqué que l'antenne est considéré comme passive, pouvons nous dire qu'elle est considéré comme passive et son poste considéré comme consommateur (par décret 2003-588 de Juin 2003).


Nom Prénom

rémi Jean eibt

Postée le : 06-08-2017

Lui : Répondre

Sujet :

Déclenchement départ transformateur sur défaut homopolaire suite à creux de tension

Réponse :

Dans le chapitre 7.4.3 :Il est fait référence à la contribution du parc éolien certes négligeable par rapport à celle du réseau public soit notion de production, il est indiqué que l'antenne est considéré comme passive, pouvons nous dire qu'elle est considéré comme passive et son poste considéré comme consommateur (par décret 2003-588 de Juin 2003).

Nom Prénom

rémi Jean eibt

Postée le : 06-08-2017

Lui : Répondre

Sujet :

Déclenchement départ transformateur sur défaut homopolaire suite à creux de tension

Réponse :

la présentation d'un extrait de votre prochain ouvrage concernant la définition d'un plan de protection --> Est une bonne chose et me renvoi personnellement sur un sujet sur lequel j'ai été confronté par le passé et qui se présente désormais. Je m'explique :

- Ma question de départ "en objet" me conduis désormais à revoir probablement le régime de neutre de l'installation et également la fonctionnalité du plan de protection HTB (PAP) dans son ensemble (vérification).

- Modifier le régime de neutre est-il nécessaire, à savoir découpler les neutres du TFO HTB/HTA ?

- Ci-après 2 points :

1: Il faut prévoir les travaux, en attendant y-a-t-il une alternative pour éviter ces déclenchement intempestifs sur I0> ?

2: Rester sur la RPN et de revoir le plan de protection en fonction de ce phénomène (Creux de U) ?

Cas 1 = Mise en place d'un Plan de protection renforcé provisoire (contexte travaux)
Cas 2 = Plan de protection renforcé

Dans les 2 cas au niveau du poste satellite (siège du défaut récurrent) ayant la tension à disposition sur les relais , je remplace la fonction 51N I0> par une fonction 67N I0> = Pour distinguer le courant capacitif et du vrai courant de défaut.

Le plan de protection est renforcé suite à ce phénomène et je suis affranchi de la modification matériel du régime de neutre.




Nom Prénom

LAMBERT MICHEL Rouen

Postée le : 06-08-2017

Lui : Répondre

Sujet :

Déclenchement départ transformateur sur défaut homopolaire suite à creux de tension

Réponse :

En effet, la PCC apportée par le parc éolien est faible par rapport à la PCC du réseau (rapport de 5 à 10 par exemple) de transport du fait que l'on a en principe affaire à des génératrices asynchrone comportant en tampon de l'électronique de puissance. En l'absence de vent les éoliennes étant à l'arrêt,la puissance consommée dépend des charges consommatrices du Parc et du poste. On peut considérer que la consommation des auxiliaires est environ de 1 MW.

Nom Prénom

LAMBERT MICHEL Rouen

Postée le : 06-08-2017

Lui : Répondre

Sujet :

Déclenchement départ transformateur sur défaut homopolaire suite à creux de tension

Réponse :

Je vous donne un avis personnel compte tenu que ce que je connais.

Dans votre cas le couplage des neutres doit être proscrit. En les découplant vous réglerez votre problème.
Le passage à une BPN12+RPN12 (pages 138 figure 6.22) est la solution la plus économique et la plus simple. Le plan de protection à l'exception du coefficient béta de sélectivité longitudinal (page 175 du livre)n'a pas besoin d'être modifié.
Le remplacement d'une fonction 51N ou 51G par une fonction 67N ou 67G ne présente pas beaucoup d'intérêt dans votre cas. En effet, pour une RPN 12 ou une BPN 12 ou pour l'association des deux, la tension homopolaire est suffisamment faible pour limiter les courants de capacité homopolaire du réseau 20 kV. Je pense en effet que le capacitif total ne doit pas excéder 200 A en cas de défaut franc.

Attention! le neutre 20 kV doit être relié à la terre qu'a un seul endroit (dans l'environnement du transformateur).

Il faut faire attention aux conditions d'insertion d'une BPN (pages 121 à 123)

Je vous encourage d'acquérir le livre "Les transformateurs électrique, fonctionnement, mise en œuvre et exploitation" qui complète le livre "Les régimes de neutre et les schémas des liaisons à la terre".

Nom Prénom

rémi Jean eibt

Postée le : 06-08-2017

Lui : Répondre

Sujet :

Déclenchement départ transformateur sur défaut homopolaire suite à creux de tension

Réponse :

Il semble que ce décret a été abrogé en 2016. Merci pour ce complément d'explication.

Nom Prénom

rémi Jean eibt

Postée le : 06-08-2017

Lui : Répondre

Sujet :

Déclenchement départ transformateur sur défaut homopolaire suite à creux de tension

Réponse :

Pour la mise en oeuvre je vois bien l'illustration (figure 6.22) du chapitre 6.5 : la cabine de la RDN "TR 412" et la BPN sont à pied d'ouvrage (proximité du TFO).

J'ai commencé à étudier la partie page 175, aussi ma réflexion précédemment portait sur la mise en place à titre provisoire de la 67N par rapport aux déclenchement intempestifs en I0> sur creux de tension et non sur la limitation du courant (action conservatoire en attente de revoir le principe du matériel de MALT) :

C'est à dire distinguer (avec un seuil plus bas) le courant capacitif de ces 2 départs (sain) d'un réel courant de défaut.

P.S: c'est chose faite j'ai commandé votre ouvrage "Les Transformateurs [...] exploitation".



Nom Prénom

LAMBERT MICHEL Rouen

Postée le : 05-08-2017

Lui : Répondre

Sujet :

Déclenchement départ transformateur sur défaut homopolaire suite à creux de tension

Réponse :

Bonjour,

Voila ce que j'ai compris.

Il s'agit d'un réseau industriel alimenté en piquage sur une ligne 225 kV. A l'interface avec le réseau de transport il existe une protection pour antenne passive (PAP).

L'anomalie que vous m'avez signalé et qui a pour cause un couplage entre les neutre du transformateur 225/20 indique que le défaut en amont est probablement monophasé.

Mes expliquations:

Lorsque le réseau de transport est le siège d'un défaut monophasé, le plan de protection engage un cycle de déclenchement/réenclenchement monophasé en 100ms ou 250 ms. La durée du cycle mono est environ de 1,5s. Le rôle du PAP est d'assurer par le déclenchement en mono ou en tri du disjoncteur général 225 kV du réseau industriel suivit d'une refermeture automatique (en 2s pour un cycle mono) afin de ne pas perturber le cycle d'automatisme du réseau de transport. Cela veut dire que si il y a une composante homopolaire qui a traversée le transfo cela s'est passé au début des cycles de l'automatisme la mise en route du PAP étant temporisé.

Ma question est la suivante: Le PAP à t'il fonctionné?

Nom Prénom

rémi Jean eibt

Postée le : 05-08-2017

Lui : Répondre

Sujet :

Déclenchement départ transformateur sur défaut homopolaire suite à creux de tension

Réponse :

Bonjour Monsieur Lambert,

La PAP n'a pas fonctionné, les réglages sont les suivants :

Télé-déclenchement de type P3 (activé) 104 kV / 80% Vn 1.25 s.

Cdt,

Nom Prénom

LAMBERT MICHEL Rouen

Postée le : 05-08-2017

Lui : Répondre

Sujet :

Déclenchement départ transformateur sur défaut homopolaire suite à creux de tension

Réponse :

Vos problèmes ont une cause essentielle: le couplage du neutre du transfo (est ce que c'est le cas des deux transfos?)

Vous devez vous rapprocher du gestionnaire du réseau de transport et vérifier avec lui les causes de l'absence de télé déclenchement. En effet, l'absence de télé déclenchement entrainera forcément des perturbations sur le cycle de l'automatisme de réenclenchement monophasé et même l'échec de ce cycle. Vous trouverez dans un deuxième message un extrait du livre qui devrait paraître à la fin de l'année chez Dunod. La valeur de 80% appartient au sélecteur de phase pour engager les cycles mono-tri du PAP.

Nom Prénom

LAMBERT MICHEL Rouen

Postée le : 05-08-2017

Lui : Répondre

Sujet :

Déclenchement départ transformateur sur défaut homopolaire suite à creux de tension

Réponse :

Extraits du livre "Définir un plan de protection" Dunod 2017

7.4.3 La notion d’antenne passive
Une antenne est considérée comme passive lorsque la puissance de court-circuit apportée par le poste de livraison sur le réseau public est négligeable devant la puissance de court-circuit apportée par le réseau.
A titre d’exemple on considère un parc éolien raccordé en piquage sur la ligne 225 kV Branly-Ampère. Le poste de livraison 225 kV Tesla constitue l’interface entre les deux réseaux.

etc.....

Le régime de neutre du réseau public de transport
Le facteur de mise à la terre en tout point du réseau public 225 kV est réglé dans l’intervalle 1 ; 3 . Les neutres 225 kV des transformateurs au poste de livraison sont fixés à la terre par une inductance de point neutre. Ils doivent pouvoir être manœuvrés à la demande du dispatching. Afin d’interdire dans le régime homopolaire toute liaison entre le réseau 225 kV et le réseau 30 kV, la mise à la terre du neutre 30 kV sera réalisée par un transformateur de mise à la terre triphasé installé de préférence « en biberon » au secondaire des transformateurs 225 kV/30 kV.
etc....
Aux postes Branly et Ampère la protection principale de leur jeu de barres est constituée d’une protection différentielle. Chaque départ comporte une protection de distance et une protection à maximum de puissance homopolaire. Les départs sont équipés également d’un automatisme de réenclenchement autorisant :
 Si le défaut est monophasé, un cycle de déclenchement-réenclenchement sur un pôle de disjoncteur (cycle monophasé) suivit en cas d’échec d’un déclenchement définitif ;
 Si le défaut est polyphasé, un cycle de déclenchement-réenclenchement sur les trois pôles du disjoncteur (cycle triphasé) suivit en cas d’échec d’un déclenchement définitif.
Tout défaut sur la ligne 225 kV Branly-Ampère dérivation Tesla entraine le déclenchement des disjoncteurs aux postes Branly et Ampères suivit d’un cycle de réenclenchement monophasé sans contrôle de tension ou triphasé avec contrôle de tension. Les renvois sur lignes sont autorisés uniquement à partir de ces deux postes. La remise sous tension de la ligne par le réseau industriel est interdite.
Remarque : La mise hors tension par protection de la ligne Branly-Ampère dérivation Tesla défaut et sa remise sous tension éventuelle est conditionnée au déclenchement du disjoncteur général du poste de livraison Tesla.

etc....

Les protections et les automatismes au poste Tesla
Lorsque les éoliennes sont en capacité de produire de l’énergie, la puissance de court-circuit produite par les génératrices asynchrone est marginale par rapport à celle apportée par le réseau 225 kV. Le poste est alors considéré comme étant passif. En l’absence de vent, les éoliennes étant à l’arrêt, la puissance de court-circuit apportée par le poste est négligeable. Dans ce cas le poste est considéré comme étant strictement passif.
Cas d’un défaut affectant le réseau industriel
Le plan de protection du réseau industriel doit pouvoir éliminer un défaut affectant ses installations dans un temps inférieur au deuxième stade des protections de la ligne Branly-Ampère dérivation Tesla. Dans notre exemple un défaut d’isolement interne affectant un transformateur 225 kV/30 kV au poste Tesla devrait être éliminé en moins de 80 ms. Un défaut sur le jeu de barres 225 kV devrait quant à lui être éliminé dans un temps inférieur ou égal à 200 ms .
Cas d’un défaut affectant le réseau public
1) Le dispositif équipant le poste de livraison Tesla du réseau industriel doit être aussi rapide que possible sans toutefois descendre en dessous d’une temporisation minimale fixée par la nécessité de réaliser la coordination avec le plan de protection du réseau public. Il ne faut pas en effet qu’un défaut en amont des postes Branly ou Ampère entraine l’interruption de la production du parc éolien et perturbe de ce fait l’équilibre du système électrique. Par ailleurs, si les transformateurs 611 et 612 du site industriel participent à la gestion du régime de neutre il n’est pas souhaitable qu’un défaut à la terre affectant le réseau public provoque le déclenchement dans un premier temps du ou des transformateurs 225 kV/ 30 kV avec pour effet de modifier sensiblement le régime du neutre du réseau 225 kV avant que le processus de détection des défauts soit achevé.
2) Lors d’un cycle monophasé aux postes Branly et Ampère, la présence du ou des transformateurs 225 kV/30 kV du parc éolien peuvent être à l’origine de l’échec du cycle de réenclenchement.
A titre d’exemple, considérons le cas d’un défaut monophasé affectant la phase 1 de la ligne principale 225 kV Branly-Ampère dérivation Tesla. Pour éliminer le défaut il est nécessaire dans un premier temps d’effectuer un cycle de déclenchement-réenclenchement monophasé aux postes Branly et Ampère. La disparition de la charge du réseau 225 kV devrait provoquer le découplage automatique des éoliennes. Est- il pour autant nécessaire de déclencher le disjoncteur du départ Branly-Ampère ? Le schéma de la figure 7.13 montre que le défaut peut être maintenu par la charge du réseau industriel malgré le découplage des éoliennes et l’ouverture des pôles de la phase 1 aux postes Branly et Ampère.

etc....

Les solutions
Afin d’éviter les dysfonctionnements du plan de protection, l’exploitant du réseau public impose l’installation d’un dispositif permettant d’assurer sur défaut le déclenchement du ou des pôles du disjoncteur général.
Il existe trois solutions :
1) Les protections des postes Branly et Ampère sont associées à un équipement de téléaction dont le rôle est d’émettre durant le cycle de réenclenchement un ordre de télédéclenchement triphasé vers le disjoncteur général du parc éolien. Cette téléaction constitue la protection principale au poste Tesla. L’inconvénient de cette solution réside dans l’obligation de passer par un déclenchement triphasé sans réenclenchement au poste Tesla.
2) La fiabilité du système peut être améliorée par l’installation au poste Tesla d’un automate d’antenne passive (P.A.P) permettant à la fois de détecter les défauts d’isolement et d’assurer si cela est prévu les cycles de réenclenchement triphasé ou monophasé suivant les phases en défaut. Cet automate est alors activé par des moyens autonomes de détection et par l’ordre de télédéclenchement. Si la téléaction constitue la protection principale au poste de Tesla, la protection d’antenne passive assure en complément le contrôle sur place des conditions de déclenchement telles que le franchissement des seuils de tension.
3) Si les exploitants des deux réseaux en sont d’accord, le système de protection peut être uniquement constitué de l’automate d’antenne passive.
Les téléactions
Emises par les protections installées aux postes de Branly et Ampère, elles activent la protection d’antenne passive.
Les protections aux extrémités de la ligne Ampère-Branly doivent engager le processus de déclenchement-réenclenchement des pôles de disjoncteur de la phase 1 aux postes Branly et Ampère et initialiser le déclenchement du pôle de la phase 1 du disjoncteur du départ Branly-Ampère. Pour cela les protections de ligne des postes Branly et Ampère doivent émettre un ordre de télédéclenchement en 100 ms environ vers le poste Tesla.


Nom Prénom

rémi Jean eibt

Postée le : 05-08-2017

Lui : Répondre

Sujet :

Déclenchement départ transformateur sur défaut homopolaire suite à creux de tension

Réponse :

Oui c'est bien le cas des 2 TFO même MALT au secondaire 20kV(1 seul apparaît sur l’unifilaire simplifié car l'autre n'alimente pas le JDB pas de couplage des TFO).

Sur le poste de livraison 225/20kV Le déclenchement est de type triphasé (dans tous les cas) pour le DJ 245kV (type GL314)


Donc 2 possibilités :

l'information "Absence de défaut TAC" n'est pas activé = problème de la chaîne de transmission = fonctionnement PAP en mode temporisé.

1A- En mode télédéclenché (maintien 650ms par la PAP) : Réception signal (téledéclenchement) + sélecteur de phase (1 phase) = Déclenchement Monophasé

1B - En mode temporisé: sélecteur de phase (1 phase) +présence de I résiduel = Tempo mono + déclenchement mono (Tri en réalité) sur le GL314,

2- Ou bien peut-être une défaillance du disjoncteur (dans ce cas l'info doit remonter aux 2 extrémités des postes de la ligne.

PS: Merci pour l'extrait de votre prochain ouvrage

Nom Prénom

LAMBERT MICHEL Rouen

Postée le : 05-08-2017

Lui : Répondre

Sujet :

Déclenchement départ transformateur sur défaut homopolaire suite à creux de tension

Réponse :

Si vous devez reconsidérez le mode de liaison à la terre du neutre 20 kV, je vous recommande la solution suivante: récupérer la RPN 1000 A et la mettre en série avec une BPN 1000 A. Vous obtiendrez ainsi un dispositif 12 Ohms+j.12 Ohms avec une limitation du courant de neutre à 700 A

Nom Prénom

rémi Jean eibt

Postée le : 05-08-2017

Lui : Répondre

Sujet :

Déclenchement départ transformateur sur défaut homopolaire suite à creux de tension

Réponse :

Ce montage BPN + RPN serait (après mise hors tension/consignation de la travée*):

- Déconnexion de la liaison HTA (a) entre le point milieu TFO et la RPN (la liaison entre RPN et circuit de terre reste maintenue).

- Raccordement d'une liaison triphasée (dimensionnée sur Icc3 31,5kA) en biberon directement sur les queues de barres 20kV du secondaire du TFO(actuellement 5 câbles par phase/barre : 4 pour la rame HTA 20kV et 1 pour le TSA -il reste de la réserve de raccordement pour la liaison Barre --> bornes triphasés HTA de la BPN)

- Raccordement de la liaison HTA (a) de la RPN sur la borne "N" de la BPN.

* La rame HTA est secourue par une centrale de secours sur perte réseau 220kV.

Nom Prénom

LAMBERT MICHEL Rouen

Postée le : 04-08-2017

Lui : Répondre

Sujet :

Déclenchement départ transformateur sur défaut homopolaire suite à creux de tension

Réponse :

Bonjour,
Je vous remercie pour votre encouragement.
Voila ce que j'ai compris/
Lorsqu'un défaut d'isolement affecte le réseau 225kV alimentant un transformateur 225kV/20kV Un transformateur déclenche par protection homopolaire.

Mes questions:
Le transformateur 225/20 est il couplé en étoile étoile? Le neutre 225 kV du transformateur est -il relié à la terre par une inductance ou relié directement à la terre.
Le transformateur qui déclenche est il le transfo 225/20 ou un transformateur 20 kV/BT ou encore un transformateur 20/20 en réseau?
La protection 51N qui déclenche appartient elle au transfo 225 kV/20 kV ou a un autre transfo du réseau 20 kV? Le neutre 20 kV de ce transfo est-il relié à la terre?

Mes soupçons: Je pense que le problème vient de la mise à la terre du neutre primaire du transfo 225 kV/20 kV.

Merci de me répondre.

Nom Prénom

LAMBERT MICHEL Rouen

Postée le : 04-08-2017

Lui : Répondre

Sujet :

Déclenchement départ transformateur sur défaut homopolaire suite à creux de tension

Réponse :

Je complète ma réponse

La composante homopolaire ne peut pas traverser un transformateur si les neutres primaires et secondaires du transformateur ne sont pas simultanément reliés à la terre.
Un défaut à la terre sur le réseau 225 kV ne peut pas créer une composante homopolaire sur le réseau secondaire si le neutre primaire du transfo est isolé de la terre. Vous évoquez un creux de tension sur le réseau primaire sans préciser s'il s'agit d'un défaut mono ou tri.
D'il s'agit d'un défaut mono, le sujet est présenté dans le livre "les régimes de neutre et les schémas des liaisons à la terre" (Dunod) page 35 et dans le livre "les transformateurs électriques, fonctionnement mise en œuvre et exploitation" (Dunod) pages 242 à 247 et page 55.
S'il s'agit d'un défaut triphasé, le sujet est étudié dans le livre "les régimes de neutre et les schémas des liaisons à la terre" (Dunod) page 221 à 226.

Nom Prénom

Rémi Jean eibt

Postée le : 04-08-2017

Lui : Répondre

Sujet :

Déclenchement départ transformateur sur défaut homopolaire suite à creux de tension

Réponse :

Bonjour Monsieur Lambert,

Pour répondre à vos interrogations :

- Le transformateur 225/20 est YNyn0, le neutre primaire direct à la terre et le neutre secondaire est relié à la terre via une résistance (12 Ω de tenue 1000 A-5s).

- Ce sont 2 transformateurs 20/0,4kV "mis hors tension" d'un des postes satellites du réseau 20kV comportant 4 autres boucles 20kV (les autres protections restent stables sur l'ensemble du réseau 20kV).

- Les 2 protections 51N avec Tore H (réglée à 12A 100ms) appartiennent donc aux TFO 20/0,4kV S=2,5MVA (les autres TFO des postes de la boucle on pour S=1,25MVA).

Je viens de dessiner un unifilaire simplifié (ci-joint .jpg) avec commentaires.

En attente de vous lire,

Cordialement.

Nom Prénom

Rémi Jean eibt

Postée le : 04-08-2017

Lui : Répondre

Sujet :

Déclenchement départ transformateur sur défaut homopolaire suite à creux de tension

Réponse :

En effet je viens de voir votre complément, regarde de suite les pages et cas indiqués.

Je joint l'unifilaire il n'est pas passé sur le précédent post.

Cordialement

Nom Prénom

LAMBERT MICHEL Rouen

Postée le : 04-08-2017

Lui : Répondre

Sujet :

Déclenchement départ transformateur sur défaut homopolaire suite à creux de tension

Réponse :

Envoyez vos deux messages et le schéma à l'adresse l'adresse ci-dessous

https://www.electricityconnect.com/forum

Nom Prénom

Rémi Jean eibt

Postée le : 04-08-2017

Lui : Répondre

Sujet :

Déclenchement départ transformateur sur défaut homopolaire suite à creux de tension

Réponse :

Merci je transmet ,

Cdt

Nom Prénom

LAMBERT MICHEL Rouen

Postée le : 04-08-2017

Lui : Répondre

Sujet :

Déclenchement départ transformateur sur défaut homopolaire suite à creux de tension

Réponse :

Les ennuis que vous rencontrez ont probablement pour cause le mise à la terre simultanée des deux neutres du transformateur 225/20. Je pense que ce transformateur appartient à un réseau industriel alimentée par une antenne passive 225 kV. Je suis étonné que le gestionnaire du réseau de transport de votre pays ne vous aie pas dissuadé de relier à la terre le neutre 20 kV.
Pour éviter ce phénomène indésirable, il faut remplacer la RPN par une BPN ou un TPN. Les deux neutres seront ainsi découplés.

Nom Prénom

LAMBERT MICHEL Rouen

Postée le : 04-08-2017

Lui : Répondre

Sujet :

Déclenchement départ transformateur sur défaut homopolaire suite à creux de tension

Réponse :

Si ce transformateur appartient à un réseau industriel, je suis étonné que la mise à la terre soit réalisé par un dispositif 1000 A. Cela m'étonne moins si le transfo alimente également un réseau public 20 kV de type urbain. Dans les deux cas, les neutres du transfo doivent être découplés.

Nom Prénom

Rémi Jean eibt

Postée le : 04-08-2017

Lui : Répondre

Sujet :

Déclenchement départ transformateur sur défaut homopolaire suite à creux de tension

Réponse :

Merci pour votre retour

Je viens de lire les chapitres 2.2 et 8.4, très pertinent (le cas des défauts §2.2 et des inrush §8.4), je comprend les analogies en fonction du défaut au secondaire mais avec un transo YNyn0 et le phénomène de magnétisation du transformateur (retour des valeurs stables des tensions suite ré-enclenchement)

Aussi les valeurs de tension vue par la protection sur le plan 20kV indique un défaut biphasé :

La tension mesurée la plus basse étant UAB =17094 V UBC et UCA = supérieur à 19000 V.

Sur votre dernière réponse : En effet vous avez cernés au vue des caractéristiques indiquées à savoir qu'il a une PAP en amont du TFO 225/20kV la description est bien celle-ci, compte tenu du sujet sur la MALT coté secondaire je vais aborder votre livre au chapitre 6 (sur les matériels de MALT).

Par contre le défaut est récurrent et toujours les 2 même transfo, par contre les protections restent stables sur les autres boucles du réseau interne 20kV.

Cordialement,



Nom Prénom

Rémi Jean eibt

Postée le : 04-08-2017

Lui : Répondre

Sujet :

Déclenchement départ transformateur sur défaut homopolaire suite à creux de tension

Réponse :

Votre ouvrage est riche d'information, aussi il m'accompagne au fur et à mesure des cas que je rencontre, par exemple il m'a servi pour un projet HV/MV coté de l'Afrique du Sud, le sujet étant les transfos à double enroulement avec triangle de compensation(que vous évoqués au chapitre 6.2), j'avais trouvé ma réponse sur son impédance homopolaire pour des calculs de défaut de terre (en sachant bien que nous avons les normes type 60076,ect...) mais l'expérience accompagne tout cela, d'où ma question sur le sujet en objet.


Nom Prénom

Rémi Jean eibt

Postée le : 04-08-2017

Lui : Répondre

Sujet :

Déclenchement départ transformateur sur défaut homopolaire suite à creux de tension

Réponse :

Monsieur Lambert,

Oui c'est bien un réseau industriel, la valeur du courant capacitif totale du site dépasse les 300 A , le choix c'est donc porté sur une résistance de 1000A et le GRE (du Pays) a acquiescé le SLT au secondaire du TFO 225/20kV . Sur l’unifilaire simplifié il y 4 boucles mais il n’apparaît pas les départ de boucle en réserve (on dira donc extension) et les longueurs de câble sur les boucles en service sont très longues (site conséquent) d'où le choix d'un TFO de 85MVA.

A partir de là : quel rapport entre découplage et ce courant de 25A généré qui passe dans le tore à ce du réseau (niveau d'un poste satellite) et où les règles de l'art ont été appliquées : Centrage des câbles, vérification du passage des tresse dans les tores, isolation des tresses pour éviter de toucher une masse avant passage dans le tore, raccordement type TNR...

Dans l'immédiat je vous à bientôt,






Dans tous les cas merci pour votre retour et je vais explorer la solution BPN,